samedi 6 décembre 2014

Les Loups de la Calla - Stephen King


Edition : J'ai lu
663 pages

Synopsis

Roland et ses amis pistoleros, désormais indéfectiblement liés, continuent de cheminer le long du Sentier du Rayon. C'est là que des émissaires de la vallée de La Calla - un prêtre défroqué au passé mouvementé, trois fermiers et un robot géant - viennent les trouver et leur demandent assistance : les loups de Tonne-foudre, des créatures monstrueuses qui arrachent les enfants à leurs familles pour les renvoyer décérébrés, déciment la communauté. Les pistoleros sauront-ils voir que, s'ils épousent la cause de La Calla, ils pourraient bien se rapprocher plus qu'ils ne le croient de leur but ultime, la Tour Sombre et ses mystères ?

Mon avis

Les Loups de la Calla est le cinquième tome de la saga La Tour Sombre. Je dois bien avouer qu'il m'aura fallu pas mal de temps pour me décider à lire la suite de cette saga. Après un quatrième tome plutôt difficile à digérer, je redoutais un peu la lecture de ce cinquième tome...

Dans ce tome-ci, nous retrouvons nos pistoleros, toujours en route vers la Tour Sombre. Ils vont alors être sollicités par les habitants de la Calla, ceux-ci étant opprimés par les Loups. Ces derniers s'en prennent aux enfants jumeaux, emportant l'un des deux dans des contrées obscures et le ramenant ensuite crané (sorte d'état de handicap mental et physique).

Ce tome fait une pause dans la quête de Roland et de ses amis. Néanmoins, j'ai trouvé que cette aventure annexe permettait de se rendre compte de toute l'importance du rôle de pistolero ainsi que de l'ampleur de sa quête principale. J'ai bien aimé le fait de retrouver le Père Callahan, même si j'ai trouvé que Stephen King spoilait un peu trop l'intrigue de Salem du coup... Heureusement pour moi, je l'avais déjà lu.

L'aventure à la Calla est au final relativement calme. Pendant une grande partie du livre, nous avons affaires à des palabres, des analyses de la situation mais peu d'action en soi. Ce manque d'action n'est pas pour autant désagréable. La tension augmente progressivement tout au long du livre, au fil des jours qui passent et qui rapprochent de l'arrivée des Loups. J'ai aimé le fait que l'on découvre les premières failles, les premiers doutes de Roland et je me réjouis de voir comment celui-ci va faire face à ses propres faiblesses. Je l'ai trouvé un peu plus humain dans ce tome, moins froid, moins... pistolero, en fait. Il s'en remet un peu plus à Eddie et Jake et je trouve que cette évolution dans leurs relations est agréable. Pour finir, nous découvrons une nouvelle facette de Susannah. Je n'ai pas encore d'avis sur la question, je dois l'avouer. J'attends un peu de voir comment les choses vont tourner dans le tome suivant pour me prononcer.

En tout cas, la fin du livre m'a laissé un peu sur ma faim. La tension y allant crescendo dans ce tome, les dernières pages nous plongent dans une situation tendue. Si vous n'aimez pas vous arrêter après un moment critique, n'hésitez surtout pas à avoir le tome suivant sous la main !

Quoi qu'il en soit, Stephen King nous présente un très bon tome. On sent que l'on se rapproche petit à petit de la Tour Sombre, bien qu'elle ne soit pas encore à portée de main. Nos pistoleros ont encore du chemin à faire et je me réjouis vraiment de lire la suite de leurs aventures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire